Jump to content


Photo

Le Désir


  • Please log in to reply
26 replies to this topic

#21 seirazein

seirazein

    Member

  • Members
  • PipPip
  • 15 posts

Posted 14 January 2006 - 08:25 PM

ahah...l avocat du diable...interessant!
il faut toujours que les certitudes soient confrontées a une opposition.c est une bonne maniere de confronter notre vue a une autre-quitte a la faire descendre de son tout puissant piedestal un instant- pour mieux constater ensuite sa lumineuse verite et la reaffirmer ...

om mani padme om

#22 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 14 January 2006 - 10:57 PM

Tashi Delek,

si le profitable est mauvais intrinsèquement, autant en finir tout de suite.
non?


... Et ce serait bien dommage, de gacher cette superbe et précieuse opportunité que nous avons obtenu là, si difficilement, après des éons et des éons de renaissances inférieures, de toucher à notre vrai nature! Bien dommage d'effectuer une spectaculaire "régression karmique", qui retarderait notre Eveil pendant encore d'interminables et douloureuses ères cosmiques...

Ce n'est pas que le "profitable" soit foncièrement mauvais ou bon, il est vide en soi-même! C'est juste l'attachement que l'on peut mettre à ce que l'on trouve profitable, en le saisissant et croyant qu'il existe vraiment, en dehors de nous, et que l'on va ensuite chercher à trouver ou retrouver à tout prix, nous engageant dans une quête futile d'un bonheur éphémère et trompeur de la satisfaction de l'égo et des sens... un piège qui ne nous mène au bout du compte, qu'à plus de frustrations, de confusions, d'insatisfactions, de souffrances! et qui ne nous permet tout simplement pas d'effectuer le nécessaire nettoyage karmique que nous avons l'opportunité d'effectuer ici et maintenant, afin de progresser vers la Lumière...

Nous restons alors tout simplement là, au pied de la montagne, allongé sur notre transat, les doigts de pieds en éventail, "le nez dans notre karma", alors que d'autres ont déjà saisi leur chance et entrepris avec courage, volonté, détermination, compassion et oublie de soit, de grimper la montagne, et que d'autres encore sont déjà arrivé au Sommet, depuis bien longtemps!!! E MA HO!!! Loués soient les Bouddhas, les Bodhisattvas, les Lamas et les Protecteurs du Dharma, la Sangha, tous les Etres Saints et Réalisés !:! !:! !:!

Profitons donc de ce qui est profitable, mais gardons à l'esprit que cela est illusoire, transitoire, conditionné, sans existence intrinsèque, éphémère, de la nature de la souffrance. "Trungpa Rinpoche a dit un jour: "Le renoncement, c'est se rendre compte que la nostalgie du samsara est un tat de merde." ("Entrer en amitié avec soi-même" de Pema Chödrön, aux éditions "La Table Ronde").

En somme, ne nous laissons plus abuser par nos sens et piéger par notre égo, arrétons de prendre des vessies pour des lanternes, cultivons plutôt notre bon coeur et développons au plus profond de nous-mêmes, au travers nos voiles d'ignorance, la vrai satisfaction, le vrai bonheur, au delà de toutes illusions, de toutes limites, de toutes insatisfactions, de toutes déceptions, au delà de toutes souffrances... :)

Meilleures pensées!
Frédéric

#23 Morgan

Morgan

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 9 posts

Posted 17 January 2006 - 11:07 AM

Effectivement, comme le disais très justement Chris, il ne faut pas confondre désir-attachement avec la motivation élevée.
De même qu'à mon sens, il ne faut pas confondre l'attachement matériel à la richesse, source de vénalité et de matérialisme, avec la richesse de l'amitié, source d'Amour...

#24 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 17 January 2006 - 01:03 PM

Il semble néanmoins que du point de vue Mahayaniste, l'attachement à l'amitié représente également un obstacle...

Bien que je sois d'accord avec vous Morgan sur le fait que l'amitié soit une source d'amour, il s'agit, dans l'optique du Mahayana, de développer un état d'esprit d'amour équanime envers tous les êtres, que nous considérions ceux-ci comme nos amis, nos ennemis, nos proches ou "les gens" en général... Seul cet état d'esprit, la Bodhicitta, nous permettra, allier à la sagesse qui réalise l'absence d'existence intrinsèque de ce que l'on saisi comme existant réellement, de découvrir le potentiel complet de notre esprit, notre Bouddhéïté... En effet les distinctions affectives que nous opérons en générale entre les individus, ne sont qu'illusions de l'égo, et s'y attacher revient à s'attacher à l'illusion du samsara...

Pour développer l'esprit d'éveil, les méditants Mahayanistes ont recours à la récitation du MANI, à la pratique méditative de Tchenrézi, à la pratique méditative de Tong Len (Prendre la douleur et donner le bonheur), qui revient à s'ouvrir profondément à la souffrance des êtres, à vouloir la prendre sur soi, ainsi qu'à la technique de méditation des "6 causes pour 1 effet", qui en bref consiste au fond à voir "tous les êtres" quelqu'ils soient, comme notre mêre bien aimée, à éprouver un sentiment de gratitude immense pour leur bonté, et à vouloir la leurs rendre en atteignant l'Eveil le plus rapidemment possible afin de les aider à se sortir de l'illusion... Ci dessous un lien ou il est question vers la fin des 6 causes pour 1 effet:

Bodhicitta

Il s'agit ici de méthodes propre au Mahayana, pour atteindre ce que j'appellerai un état d'esprit d'"amour universel" équanime au delà de l'égo, mais je supposes qu'ont du être exposées d'autres méthodes propres à d'autres courants spirituels, pouvant nous permettre de développer ce même état d'esprit de manières différentes... Peut-être même en prenant appui sur l'amitié! Mais l'amitié est tellement changeante!! :? Un jour on adore notre ami, le lendemain c'est le pire des c... :lol: C'est pour cela que cet état d'esprit ne peut être cultivé qu'à partir du plus profond de nous-même, à partir de "là" ou rien ne pourra jamais changer...

Meilleures pensées,
Frédéric

#25 Simona

Simona

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 458 posts

Posted 18 January 2006 - 04:13 AM

Tashi Delek,

Mais l'amitié est tellement changeante!! :? Un jour on adore notre ami, le lendemain c'est le pire des c... :lol:


Car tout également les amitiés sont sur le point d'être changés. Les rapports avec les autres donnent une chance de se changer. Contacter les autres un peut réaliser que ce là où on blesse là est l`ego. Quand on sent la douleur mentale par suite de quelqu'un action des autres, c'est une occasion d'étudier notre propre traitement.

Meilleures pensées,
Simona

#26 Morgan

Morgan

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 9 posts

Posted 18 January 2006 - 11:07 AM

C'est vrai qu'idéalement, on devrait entretenir des relations détachées de toute implication emotionelle... comme je le conçois: une amour sans limites sans que les débordements émotifs des autres (et à fortiori des proches) ne puisse nous atteindre...

Pour ce qui est de l'équanimité, je suis assez d'accord sur le principe, néanmoins... si je puis me pemettre de faire l'avocat du diable :twisted: n'est ce pas injuste quelque part? Je veux dire: imaginons d'un côté nos amis proches, dévoués, toujours là pour nous, et de l'autre des enfoi... toujours prêt à faire du tort autour d'eux pour leur propre intérêt et nous devrions leur donner la même chose.... N'est ce pas injuste pour les premiers? Je veux bien avoir de la compassion pour les seconds et souhaiter qu'ils s'ouvrent à la bonté mais de là à leur donner mon amitié....ce serait aussi un manque de discernement non?

#27 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 18 January 2006 - 12:02 PM

Je veux dire: imaginons d'un côté nos amis proches, dévoués, toujours là pour nous, et de l'autre des enfoi... toujours prêt à faire du tort autour d'eux pour leur propre intérêt et nous devrions leur donner la même chose.... N'est ce pas injuste pour les premiers? Je veux bien avoir de la compassion pour les seconds et souhaiter qu'ils s'ouvrent à la bonté mais de là à leur donner mon amitié....ce serait aussi un manque de discernement non?


Le vrai manque de discernement, qui nous fait tourner sans cesse depuis toujours dans le cercle vicieux de l'illusion de la souffrance, de la naissance et de la mort, c'est de croire que nous existons vraiment en tant qu'entité indépendante des autres et de tout le reste, de nous attacher à cette croyance et de ne donner notre "amour" qu'à des personnes qui ne font que conforter ce "moi" dans son ignorance...

Certes il ne s'agit pas de s'accopiner avec des personnes ultra égocentriques, qui n'ont aucune éthique, cela ne ferai que nous retarder dans notre progression... D'ailleurs, lors de la cérémonie de prise de refuge dans les 3 joyaux, il nous est fortement recommander de limiter, voire cesser toute relation avec des personnes qui n'ont que faire d'une quelconque éthique, que celle-ci s'adresse à eux-mêmes ou aux êtres sensibles en générale.

Mais heureusement, on n'a pas besoin de devenir ami avec tout le monde pour développer son esprit équanime. En fait, on a même pas besoin d'ami du tout! :) En fait ce dont nous avons surtout besoin c'est d'un excellent guide spirituel... Voici une citation du fameux Yogi Milarépa, qui avait pour guide spirituel, le non moins fameux Marpa:

"Maintain the state of undistractedness and distractions will fly off.
Dwell alone and you shall find a friend.
Take the lowest place and you shall reach the highest.
Hasten slowly and you will soon arrive.
Renounce all worldly goals and you shall reach the highest goal."

Puisse t'Il être une source d'inspiration aussi longtemps qu'il y aura des êtres prisonniers du samsara...

Meilleures pensées
Frédéric




0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users