Jump to content


Photo

vie monastique


  • Please log in to reply
16 replies to this topic

#1 Francois

Francois

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 4 posts

Posted 09 February 2006 - 06:10 PM

Je sais pas par ou commencer...
Je vie beaucoup de souffrance. J'ai été initié au boudhisme zen il y a deux semaine. Depuis quelque jours je suis envahie par l'idée de devenir moine. Quel sont les prérequis ,les couts? Connaissez-vous des endroits au Québec? Je sens que c'est de la fuite mais je suis tanné je repdroduire toujours les meme situations inconsciemment j'ai 23 ans et j'ai jamais été dans une relation de couple... j'ai plusieurs dépendances compulsives.... j'ai un appartement et des obligations mais je suis pret a tout mettre de coté. Je m'y connait tres peu, comment choisir la bonne voie..je me pose pleins de question je me sens perdu..
avez-vous des conseil de livre qui parle des differentes voie...de la vie de moine ect ou des conseils

merci a l'avance
Francois

#2 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 09 February 2006 - 08:45 PM

Bonsoir François,

C'est "marrant" que vous parliez de cela maintenant, car moi aussi j'y pense beaucoup dernièrement... En fait je viens de finir de lire un livre dont le sujet principal est justement le cheminement progressif d'un jeune-homme vers le renoncement et la vie monacale. Il s'agit de son autobiographie, cet homme est désormais moine bouddhiste théravadiste, suite à une adolescence pour le moins chaotique! Peut-être arriverez-vous à vous retrouver un peu dans son histoire. Voici le lien: L'itinéraire d'un renonçant
En vous souhaitant de trouver rapidemment la voix qui vous conviendra.
Cordialement.
Frédéric

#3 Shenpen.Rinpoche

Shenpen.Rinpoche

    Advanced Member

  • Root Admin
  • PipPipPip
  • 583 posts
  • Gender:Male
  • Location:France
  • Interests:Buddha-Dharma

Posted 09 February 2006 - 11:18 PM

Bonjour,

Certes, la vie monastique est très intéressante, et participe au développement de la renonciation et de la pratique.
Il est important, comme vous le soulignez, que cela ne soit pas une "fuite", mais l'aboutissement d'un cheminement mûri.
Ceci dit, je suis devenu moine à l'âge de 16 ans, deux mois après avoir pris Refuge! ;) La maturation dudit "cheminement" fut court! :)) Mais je suis toujours moine, et très content de l'être, convaincu que c'est le meilleur chemin vers l'Eveil! D'ailleur, le Bouddha était moine, en exemple Parfait!

La question qui se pose souvent est: faut-il avoir abandonner toutes ses "compulsions" avant de devenir moine? Ou bien miser sur la fait que justement la vie monastique va nous aider à les résoudre?
Je suppose que la réponse est cas par cas, et à trouver avec l'aide d'un Guide Spirituel.

Les couts varient en fonction du lieu que vous choisirez, et donc fonction aussi de la Voie Zen, Theravada, Vajrayana, etc...). Souvent réduit, il faut cependant les prévoir à l'avance, pour ne pas être pris de court. En effet, il est souhaitable qu'une personne nouvellement ordonnée puisse demeurer quelques années dans un monastère avant de s'engager/se ré-engager éventuellement dans des activités "du monde", dont les jobs à buts lucratifs...
Malgrés cela, j'ai ordonné des hommes et femmes qui sont restés dans la vie "laïque", avec ses difficultés inhérentes, convaincu que même si les circonstances sont difficiles - mais sous controle - le fait d'être moine ou nonne est une telle source d'accumulation de mérites!

Si vous avez plus de questions, n'hésitez pas.

Meilleures pensée, Gelong T. Shenphen
Lama Shenpen Rinpoche
---
"For as long as space endures, And as long as living beings remain,
Until then may I too abide, To dispel the misery of the world." (Arya Shantideva)

#4 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 10 February 2006 - 02:35 PM

Bonjour,

Pour ce qui est du bouddhisme Zen, s'il "existe" un "spécialiste" en France, c'est bien le très vénérable Thich Nhat Hanh. Voici le lien vers le site Internet du village des Pruniers, ou il réside le plus souvent me sembe t'il:
Une vie monastique sous la direction du Maître Zen Thich Nhat Hanh
Bien à vous! :)

#5 Francois

Francois

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 4 posts

Posted 10 February 2006 - 05:57 PM

Merci beaucoup Frederic,

J'apprécie beaucoup l'ittineraire d'un renoncant :D
Je ne recherche pas une voie en particulier, la seule que je connaisse est zen, comme j'ai eu un cour d'initiation récemment. J'ai aussi lu sur la methode vipassana et elle semble tres interessante. Ce que je recherche c'est une voie qui implique le moins de rituel possible. Est ce que quelqu un pourrait m'eclairer sur les differentes voies bouddhiques. Je suis du Quebec (montreal) donc me rendre en france est tres difficile. Dans l'ittineraire d'un renoncant il parle d'un lieu sans frais de residence en connaissez-vous? Merci a l'avance.

Francois

#6 Angelique

Angelique

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 144 posts
  • Location:mulhouse
  • Interests:drawing painting playing music (didgeridoo and guimbard) taking photos .. maditating !? interresting of all things of life :))

Posted 10 February 2006 - 06:34 PM

c'est un sujet fort interressant et qui sans doute peu toucher beaucoup d'entre nous !! ici

Tout comme frederic et toi, moi-même je songe à faire une retraite .. mais je ne sais ni où ni comment .. tout ce que je sais c'est que je ressent le besoin d'une certaine discipline, physique comme morale .. le contraire de ce que je suis en général même si j'essaie d'avoir une autodiscipline .. ce n'est pas toujours évident seul.. et comme à dit Vén. Lama Shenphen, chacun a ses propres motivations donc chacun peu vivre la retraite d'une manière differente !

malheureusement je ne puis t'aider car je ne connais de loin du tout le Quebec et ce qui s'y passe en tout cas .. je trouve très opportun de ta part d'avoir soulevé la question .. je crois que je n'aurais pas osée !

merci, au plaisir .. ! :)

#7 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 10 February 2006 - 07:24 PM

Bonsoir François,

De rien. Je suis content que vous appréciez ce livre.

Pour ce qui est d'une voie spirituelle qui n'implique aucun rite, le bouddhisme Théravada n'en a aucun, l'entrainement vers ce qu'il nomme l'Eveil est très "simple", Vipassana. Par "l'observation directe dans la réalité", il doit permettre à notre conscience, si l'on est suivi par un maître qualifié, de parvenir à saisir ce que Bouddha nomma Nibbana, qui n'est autre que la cessation des agrégats, la nature la plus pure de tous les phénomènes qui surgissent à notre conscience polluée pour l'heure actuelle, et dans laquelle celle-ci va même pouvoir disparaître, Parinibbana. Il est néanmoins nécessaire pour cela d'adopter une conduite de vie juste, vertueuse, en s'appuyant sur "l'octuple sentier" décrit par Bouddha, et la vie monacale peut certainement s'avérer d'une utilité précieuse pour cela. Mais encore faut t'il parvenir à garder intact tous ses voeux, à ne pas "craquer"! Et là, cela doit quand même demander une sacré volonté! Pour le bouddhisme Zen, je ne sais pas s'il y a des rituels. Pour le bouddhisme Vajrayana (Véhicule de Diamant), il y en a un certain nombre. Pour le Grand Véhicule (Mahayana), il y en a aussi me semble t'il. Mais j'ai surtout pratiqué le bouddhisme Vajrayana jusqu'à présent.

Meilleures pensées,
Frédéric

#8 Francois

Francois

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 4 posts

Posted 12 February 2006 - 05:58 AM

Bonsoir,

Le site dhammadana.org est vraiment complet. Ca me donne envie de partir en Birmanie.
Je sais que je veux atteindre le juste milieu mais renoncer a tout désir ca fait peur!
D'après vous est-ce favorable de faire une retraite en Asie?
Est ce que le bouddhisme tibétain est Théravada ?
Est ce qu'une retraite signifie mettre en pratique tous les règlement d'un moine pendant le séjour sans s'y engager pour la vie?

meilleures pensées,
Francois

#9 Gigu

Gigu

    Main moderator

  • Administrators
  • 473 posts
  • Gender:Male

Posted 12 February 2006 - 08:38 AM

Pour ce qui est d'une voie spirituelle qui n'implique aucun rite, le bouddhisme Théravada n'en a aucun

Pardon? Vous n'incluez pas les prières dans les rites? Parce que le Buddhism Theravada a ausi de longues sessions de prières...

Est ce que le bouddhisme tibétain est Théravada ?

Non, le Bouddhisme Tibétain est Mahayana et Vajrayana.

Est ce qu'une retraite signifie mettre en pratique tous les règlement d'un moine pendant le séjour sans s'y engager pour la vie?

J'avoue que cela serait une bonne définition, en cela que le respect de tous les règlements d'un moine est une retraite, dans le sens de "retrait de la vie habituelle"...
Mais le plus souvent, une retraite est l'application d'une pratiques, ou d'une série de pratiques, sur une période donnée, et souvent en un lieu retiré.
Cela peut être une retraite de quelques jours, mois, voire années.

Ce à quoi vous semblez faire référence, existe uniquement dans certains pays du Sud-Est Asiatique ie. devenir moine pour six mois ou un an. Dans les autres traditions, les voeux de moine sont pris pour la vie (même s'ils peuvent se rendre entre temps, si on ne peut les conserver).

Merci.

#10 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 12 February 2006 - 02:47 PM

Bonjour,

Merci pour vos précisions, Vénérable Gigu, je n'étais pas vraiment au courant pour les longues sessions de prières du bouddhisme théravada. Ces prières ont t'elles été "dictées" par l'Omniscient? Que pensait t'Il vraiment de la récitation des prières, rituels? A t'Il dit que tout cela était nécessaire pour toucher au but? Que disent les textes sacrés à ce sujet?

J'ai eu la même envie que vous François, après avoir fini de lire la biographie de ce vénérable moine, partir en Birmanie :lol: J'ai vraiment envie d'essayer l'entrainement à Vipassana, mais sans instructeur qualifié, quelle utilité? Quelqu'un connaitrait t'il un endroit en France, de préférence dans le sud, on l'on peut faire une retraite de ce genre?

Une petite question: le bouddhisme théravada semble insister sans concession (ce qui m'inquiète un peu au fond...) sur le fait que Vipassana soit le seul et unique entrainement pouvant amener la conscience à expérimenter l'apparation et la cessation des agrégats, Nibanna. Pourquoi le bouddhisme Mahayana et/ou Vajrayana semblent t'ils ne pas tenir compte de cet entrainement (il se peut néanmoins que je sois mal renseigné...)?.

Dans le Bouddhisme Vajrayana, j'ai essayé de pratiquer Shine Lhaktong (Lhaktong = Vipassana??), entendu parler de Dzogchen ainsi que de la méditation sur le Mahamoudra.

En quoi les fruits de Dzogchen et/ou du Mahamoudra sont t'ils donc différents de ceux pouvant être obtenus par l'entrainement à Vipassana? En quoi le chemin diffère t'il réellement?

En vous remerciant par avance de vos réponses. :)
Cordialement,
frédéric

#11 Francois

Francois

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 4 posts

Posted 12 February 2006 - 04:05 PM

Bonjour,

http://www.french.dhamma.org/
Ils ont des retraites de 10 jours et ca ne coute rien. Ils n'y a aucun rituel Le sejour est uniquement axé sur la pratique du vipassana.
Le Théravada se dit basé que sur les enseignements anciens du bouddha, qu'en est il des autres voies? Connaissez vous un livre qui parle des différences entre chacune des voies?

Meilleures pensées,
Francois

#12 Shenpen.Rinpoche

Shenpen.Rinpoche

    Advanced Member

  • Root Admin
  • PipPipPip
  • 583 posts
  • Gender:Male
  • Location:France
  • Interests:Buddha-Dharma

Posted 15 February 2006 - 09:46 PM

Tashi Delek,

Shine est l'équivalent de Vipassana. Et il est certain que c'est nécessaire d'acquérir une parfaite stabilité et tranquilité mentale pour progresser vers l'Eveil.

Ensuite, la "bataille" entre Hinayana et Mahayana sur l'authenticité des enseignements n'aura jamais de fin. Comment prouver quoi? Le Bouddha n'a pas écrit Lui-même; ce sont ses disciples. Combien d'années après, et qui a dit quoi? C'était il y a 2600 ans...

Ce qui me semble le plus important, est que nous disposions aujourd'hui d'outils, d'écrits, de pratiques, qui amène les pratiquants vers l'Eveil! Que cela ai été "vraiment" Enseigné par le Bouddha historique, ou par des Êtres Eveillé par la suite, n'a, à mes yeux, que peut d'importance.
Il est expliqué que le Bouddha Shakyamuni s'est manifesté de différentes façons pour Enseigner les différents aspects de la Voie. Sous la forme du Bouddha Gautama principalement pour Enseigner le Hinayana. Toujours sous la forme du Bouddha Gautama, mais en des lieux différents, pour Enseigner le Mayahana. Puis sous la forme de Vajradhara pour transmettre les Tantras.

Il est important de noter cependent, que l'Eveil selon le Hinayana et l'Eveil selon le Mahayana (par la Voie des Bodhisattvas) n'est pas le même.
1. Dans le premier cas, on a à faire avec le Nirvana, l'extinction de la souffrance, la Réalisation de la Vacuité. C'est un but "pour soi", pour échapper définitivement à la Souffrance. La conscience de l'Arhat va demeurer dans cet état de non-dualité pour des éons!
2. Dans le second cas, il s'agit de l'Omniscience! Le Bodhisattva ne va pas rester dans cette non-dualité, mais va continuer à excercer Bodhicitta, à se réincarner pour aider tous les êtres. Ce faisant, Il va accumuler Mérites (karma positifs dédier à la progression spirituelle) et Sagesse (en approfondissant l'expérience de la Vacuité). Pour atteindre, au-delà de la 10ième Terres Pures de Bodhisattva, l'Omniscience.
Le Parfait Eveil ne s'atteind pas sans Bodhictta.

Ensuite, vous avez le Soutrayana et le Tantrayana, deux Chemins en fonction de capacités et des dispositions de chaque pratiquant.

Meilleures pensées, Gelong T. Shenphen
Lama Shenpen Rinpoche
---
"For as long as space endures, And as long as living beings remain,
Until then may I too abide, To dispel the misery of the world." (Arya Shantideva)

#13 Francois

Francois

    Newbie

  • Members
  • Pip
  • 4 posts

Posted 16 February 2006 - 03:56 PM

Bonjour,

Merci pour ces explications LamaShenphen,

Meilleures pensées,
Francois

#14 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 16 February 2006 - 09:46 PM

Tashi Delek vénérable Lama Shenphen,

Merci pour votre réponse.

Donc, si je comprends bien, d'après vos dires, ce que les pratiquants du Hinayana/Théravada nomment l'Eveil, la réalisation de Nibbana, n'est en fait pas le "vrai" Eveil d'un Bouddha. Donc, j'en conclu que réaliser Nibbana ne signifie pas pour autant devenir omniscient. Apparemment, pour eux, l'omniscience ne peut être atteinte que par un Bouddha, et les êtres ne seraient donc pas tous destinés à devenir omniscient, puisque pour eux, Nibbana est le but ultime, la cessation de toute souffrance... et que, pour preuve, de son vivant Bouddha Shakyamouni n'aurait pas enseigné la voie qui mène à l'omniscience, mais celle qui mêne à Nibbana... Pourtant, les pratiquants du Hinayana/Théravada semblent connaître la voie qu'a suivi Bouddha Shakyamouni afin de devenir un Bouddha omniscient. J'ai même rencontré le terme Bodhisatta sur le site Dhammadana, qui je suppose est l'équivalent de Bodhisattva. Pourtant ils ne sont pas prèt à suivre cette voie, et donc à développer entre autres les 6 paramitas, contrairement aux pratiquants du Mahayana/Vajrayana.

On nous dit souvent qu'avec les méthodes du Vajrayana/Tantrayana, il est possible d'atteindre l'Eveil en une seule vie, voir même en quelques années! Mais s'agit t'il de l'Eveil complet des Bouddhas dont il est question? Le pratiquant réalisé devient t'il alors omniscient? Alors que pourtant, il n'aura probablement pas "eu le temps" (et c'est peu de le dire!) de développer les 6 paramitas ou mêmes de traverser les 10 Terres Pures propres aux Bodhisattvas... Ou alors s'agit t'il d'un Eveil "différent", pas tout à fait celui des Bouddhas :crunch:

Si vous me permettez, j'aurai une autre question: eventuellement donc, puisque qu'un Arhat "sortira un jour" de Nibbana pour se réincarner volontairement afin de développer l'Esprit d'Eveil et aider les êtres jusqu'à atteindre l'Eveil complet d'un Bouddha, qu'est ce qui va en fait le pousser à sortir de Nibbana? Peut t'on encore parler de la conscience d'un Arhat lorque celle-ci a réalisé Nibbana? Si la conscience du Arhat s'efface, disparait dans Nibbana, comment se produira la "prise de conscience" qui le fera sortir de son état de non-dualité?

Merci !:!
frédéric

#15 Shenpen.Rinpoche

Shenpen.Rinpoche

    Advanced Member

  • Root Admin
  • PipPipPip
  • 583 posts
  • Gender:Male
  • Location:France
  • Interests:Buddha-Dharma

Posted 06 March 2006 - 09:38 AM

Tashi delek,

Donc, si je comprends bien, d'après vos dires, ce que les pratiquants du Hinayana/Théravada nomment l'Eveil, la réalisation de Nibbana, n'est en fait pas le "vrai" Eveil d'un Bouddha.

Oui.

réaliser Nibbana ne signifie pas pour autant devenir omniscient.

Exact.

Apparemment, pour eux, l'omniscience ne peut être atteinte que par un Bouddha, et les êtres ne seraient donc pas tous destinés à devenir omniscient, puisque pour eux, Nibbana est le but ultime

Par "pour eux", vous faites référence aux Théravada? Parce que pour cette Tradition, le Nirvana est égal à l'état de Bouddha, donc, je suppose qu'ils pensent que c'est aussi l'Omniscience.
C'est une question de définitions.

de son vivant Bouddha Shakyamouni n'aurait pas enseigné la voie qui mène à l'omniscience, mais celle qui mêne à Nibbana

Buddha Shakyamuni a certainement enseigné la Voie qui mène au Parfait Eveil, de son vivant, et après. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de trace "historique", écrite, que cela n'a pas eu lieu. Le Bouddha a pris plusieurs formes, en plusieurs lieux, pour donner des Enseignements en fonctions des capacités et réalisations des différents êtres.

On nous dit souvent qu'avec les méthodes du Vajrayana/Tantrayana, il est possible d'atteindre l'Eveil en une seule vie, voir même en quelques années!

Cela suppose tout de même d'avoir déjà accumulé un certain nombre de causes et conditions favorable...

Mais s'agit t'il de l'Eveil complet des Bouddhas dont il est question?

Oui. Il est même écrit qu'en fait l'état d'Eveil complet ne peut se réaliser 'que' par la pratique du Vajrayana. Ce qui implique que même un pratiquants du Mahayana/Sutra devra passer au moins sa dernières vie sur le chemin du Vajrayana pour atteindre le Parfait Eveil.

Alors que pourtant, il n'aura probablement pas "eu le temps" (et c'est peu de le dire!) de développer les 6 paramitas ou mêmes de traverser les 10 Terres Pures propres aux Bodhisattvas...

Ce n'est pas ainsi. Le pratiquant du Vajrayana doit, comme tous les autres pratiquants qui souhaitent atteindre l'Eveil, conclure les deux accumulations de Mérites et de Sagesse. Cela veut dire qu'on n'atteint pas l'Eveil sans cela. Alors, les Réalisations du Tantra ne se manifestent que lorsque les Mérites et la Sagesse sont suffisants.
Un pratiquant du Vajrayana ne déroge donc pas à la pratique des Six Perfections et à la progression sur les Terres (Bhumis) de Bodisattva.

qu'est ce qui va en fait le pousser à sortir de Nibbana? Peut t'on encore parler de la conscience d'un Arhat lorque celle-ci a réalisé Nibbana?

D'abord, réalisation du Nirvana ne signifie pas "extinction" de la conscience, mais son établissement dans un état de non-dualité parfaite, de Calme Parfait associé à la compréhension de la Nature "non intrinsèquement existente" de la Réalité.
Il est écrit qu'un jour, la "lumière" des Bouddhas arrive à percer la stabilité de la conscience d'un Arhat ie. celui-ci prendr conscience qu'il n'est pas arrivé au terme de ce qu'il pourrait atteindre. Il va donc quitter sa méditation, reprendre naissance comme pratiquant du Mahayana, et continuer son Chemin jusqu'à l'Omniscience (avec bien sur l'immense avantage d'avoir déjà réalisé la Vacuité).

Meilleures pensées, Gelong T. Shenphen
Lama Shenpen Rinpoche
---
"For as long as space endures, And as long as living beings remain,
Until then may I too abide, To dispel the misery of the world." (Arya Shantideva)

#16 frederic

frederic

    Advanced Member

  • Members
  • PipPipPip
  • 315 posts
  • Location:Montpellier

Posted 06 March 2006 - 11:27 AM

Grand Merci, vénérable Rinpoche, pour vos réponses, qui m'éclairent beaucoup dans ma compréhension de tout cela!

Tout comme Trend, je souhaites que vous puissiez être là longtemps pour aider tous les êtres dans leur cheminement vers l'Eveil.

Merci encore!
Frédéric

#17 Wakanda

Wakanda

    Member

  • Members
  • PipPip
  • 12 posts

Posted 19 November 2006 - 06:46 PM

Tashi Delek,

après que les vénérables aient parler je ne sais pas si je peut me permettre de le faire c'est surement un peu déplacer vue mes piètre connaissances alors j'espère que ce n'est pas faire offense que me meller a la conversation.

Frédérique tu as trois voix principale dans le bouddhisme il me semble, le Vajrayana souvent représenté par le bouddhisme Tibétain ici en occident mais il faut savoir qu'il existe une branche de vajrayana au japon qui s'appelle shingon si ma mémoire est bonne.
En général le vajrayana comporte pas mal de rituel, de recitation de mantras et des dorjé qui sont d'après mon études des textes sacrée récité et accompagné de sont produit avec des clochettes spéciales.

Tu as le mahayana qui est le zen que tu pratique il me semble, en occident on retrouve surtout le zen soto qui vient du très vénérable Deshimaru du japon ainsi que le zen Vietnamien du très vénérable Thich Nhat hanh.

Le zen est très porter sur la méditation et la pratique en elle même, la position rigoureusement respecter est importante.

Tu as le theravada qui me semble le moins ritualisé des bouddhisme, cependant il est aussi en occident le moins représenté.
Le théravada ce dit la voix des anciens le venerable Dhamma sami que j'ai vue citer avec le site dhammadhana.org represente le theravada surtout pratiquer en Birmanie, au sri lanka et en Thaïlande.

Sur un coter personnelle, je dirai que toute ma première année de pratique fut consacré a rechercher une identité bouddhiste, je tenais a appartenir a une des voix pour me sentir bouddhiste, maintenant j'ai évoluer et je voix en tout voix bouddhiste le même message avec des routes différentes, je pense que rechercher de Bons maitre proches de chez soi est bien plus important que la branche bouddhiste en elle même.

Ayant fait une retraite il y a peu de temps je pense qu'il ai judicieux avant de s'engager en tant que bikkhu de faire quelques courtes retraites pour s'habituer au rythmes de vie d'une part et avoir une première expérience de renonciation.
Le rythme est soutenue il ma sembler et demande beaucoup de discipline, je sais pas si psychologiquement (ce n'est que ma propre reflection) nous sommes tous prêt la, maintenant a devenir Bikkhu)!

J'ai une ami a montréal je pourrai éventuellement lui demandait des informations sur des lieux fiable aux Québec si tu le souhaite.

Bonne pratique a tous!




0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users