Jump to content
Dharmaling Forums

komyo

Members
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by komyo

  1. c'est probablement assez propagandiste, mais je n'avais pas vu d'info sur le panchen lama depuis longtemps, so pour info http://french.people.com.cn/Chine/3167479.html
  2. j'ai fait une erreur ci dessus, l'école shinto s'appelait Omoto kyo et non to http://fr.wikipedia.org/wiki/Aikido
  3. Plus que le bouddhisme, c'est par le shintoisme qu'ueshiba a évolué et créé sa méthode, il faisait partie d'une école encore active de nos jours (omoto to). Ceci étant en asie les les écoles et techniques se sont influencées mutuellement et la concentration sur le hara ( 6vaisseau conception en acupuncture) la mer de l'énergie, se retrouve aussi bien dans le shintoisme que dans le zen ou dans le vajrayana. C'est a peu pres l'endroit que forme le sommet des pouces lors de la méditation, l'ensemble faisant un petit joyau qui se remplit d'energie. L'aikido me semble une très bonne école notamment pour quelqu'un de jeune ayant besoin de bouger et de se dépenser physiquement, d'acquérir une base ethique. Mais maintenant le fondateur n'est plus la et ses disciples ont orientés différement sont enseignement selon leur personnalité, sport, compétition, bujutsu Ce qui fait que le coté spirituel est a mon avis assez oublié que ce soit les pratiques shinto de purification (misogi) ou la pratique du kototama qui est l'équivalent des mantras dans le bouddhisme. Mais ça reste indéniablement au sein des arts martiaux un art très proche du bouddhisme dans son essence et on peut très bien le pratiquer tout en suivant parallellement une voie spirituelle ce qui serait plus dur avec des disciplines developpant l'agressivité et la compétition. cordialement Komyo _____________________________________________________ « Dans le bujutsu (techniques guerrières) il y a les cris : ei-ya-to-ha etc. Ce ne sont pas seulement ces quatre cris ; il y a autant de cris que de mots que les Japonais peuvent sortir. L'important est qu'avec la respiration du ciel et de la terre, la voix, le cœur (kokoro) et le rythme s'unifient ; cela devient le kotodama ; ce dernier devient une arme qui sort et de plus cela doit s'unifier avec le corps. [...] On coupe avec le son ei — on reçoit avec le son ya — on s'écarte avec le son do. » On notera l'évocation de « la respiration du ciel et de la Terre » (ten chi kokyu), récurrente dans les écrits de Ueshiba. Cela peut se comprendre par : unir la volonté (l'esprit, le « ciel ») au ventre (le centre de l'énergie, « la Terre »). D'un point de vue pratique, cela peut se ramener à un contrôle de la respiration, qui permet de ne pas s'essouffler, d'économiser son énergie, et d'avoir une meilleure efficacité des mouvements. Cette synchronisation entre le mouvement et le souffle se cultive notamment dans les exercices respiratoires, de circulation du ki (voir plus haut). O Sensei disait encore, à propos de kototama : « Tous les actes de l'homme révèlent le travail subtil du kototama. C'est l'écho des sons qui vous conduiront à une compréhension quand vous vous examinerez en vérité. L'aïkido, plus spécialement, est né à travers l'écho du son. » et encore « Laissez les kototama s'infiltrer à l'intérieur de vous, mettre le feu à votre sang jusqu'à ce que tout votre corps se fige en un kototama. Imaginez que vous vous arrondissiez pour former un grand cercle, prononcez le kototama, et laissez-vous pénétrer de la sensation de l'univers à l'intérieur de votre propre corps. Cette pratique est source de lumière (la sagesse), de chaleur (la compassion) et d'énergie (la force véritable). »
  4. Bonjour Pito, tes questions sont celles que quelqu'un marqué par l'enseignement théravada pourrait se poser ! Je ne sais pas si je suis qualifié pour y répondre sur un plan doctrinal, je réponds donc avec mon seul ressenti. D'après ce que l'on en sait tant les sources sont nombreuses le bouddha historique n'était ni pour ni contre quoi que ce soit, il demandait plutot a chacun d'expérimenter ce qui lui convenait (cf sutra aux kalamas) Si s'en remettre a des divinités non sorti du cycle des incarnations lui semblait un choix douteux pour s'en affranchir soi meme, je ne pense pas que cela a moins de manquer d'informations puisse s'assimiler au bouddhisme tibétain, lequel a ma connaissance développe une observation sur la nature de l'esprit au moyen de moyens habiles. concernant la voie du boddisattva, l'éveil du bouddha pour autant que je le comprenne est la prise de conscience de l'interdépendance au dela de la dualité habituelle sujet objet. Rester tendu sur la réalisation de son éveil, son developpement spirituel, son savoir est probablement le plus sur moyen de s'en éloigner, en cela prendre conscience de la souffrance autour de soi et vouloir la prendre sur soi est un excellent moyen d'ouvrir son propre coeur et sa sensibilité, d'autre part si l'on lit les jatakas c'est au bout d'incarnations de service que le bouddha historique a eu la potentialité de l'éveil complet. Le theravada est une voie complete, le bouddhisme tibétain aussi le probleme n'est pas tant de suivre l'un ou l'autre que de se realiser dans l'un ou l'autre, un auteur interessant a lire dans ce contexte est jack kornfiel, pratiquant du thérava initié par ajahn chah, il a appris aussi bien de nisagarta un maitre indien que du dailai lama, c'est très instructif http://www.dharmanetwork.org/Notes_de_lect...EtPromesses.htm cordialement et sans prétention komyo
  5. non, enfin oui un peu la toute premiere fois, il peut y avoir bcp de projections en action comme source de ton angoisse. La liste est longue, peur d'etre jugé, de ne pas etre a la hauteur, de ne pas etre assez pur, de se faire agresser. Ce n'est pas forcément facile en ce cas, pour quelqu'un ayant bcp confiance en soi et habitué a ne pas trop se percevoir négativement cela doit etre plus aisé je pense mais en cas la demande spirituelle peut etre moins forte, beaucoup de glace fait bcp d'eau. Il y a parfois en nous un juge qui manque de bonté à notre égard, l'ouverture et la compassion d'un maitre avec en corollaire le travail spirituel a tendance a inverser ce processus. As tu une image positive de toi ?
  6. super, j'ai capito pour le copié/collé merci pour l'info J'en profite pour vous retransmettre le texte ci-dessous, texte trouvé sur un site tibétain. Comme toutes les traductions je suppose que ce trouve une bonne part de subjectivité, donc pardonnez moi si je retransmets des infos sujettes a caution quant a la validité ! sarva mangalam Thierry OM (La plus excellente exclamation de louange) VAJRASATVA SAMAYAM (du lien sacré de Vajrasattva) ANUPALAYA VAJRASATVA (O Vajrasattva protégez le lien sacré) TVENOPRATISHTHA DHIDDO ME BHAVA (puissiez-vous demeurer fermement en moi) SUTOSHYO ME BHAVA (donnez-moi complète satisfaction) SUPOSHYO ME BHAVA (croissez en moi,) ANURAKTO ME BHAVA (soyez bienveillant) SARVA SIDDHI ME PRAYACCHA (accordez-moi tous les accomplissements) SARVA KARMA SUCA ME (montrez-moi tous les karmas) CITTAM SHRI YAM KURU (rendez mon esprit bon, vertueux et de bonne augure) HUM (essence du coeur de Vajrasattva) HA HA HA HA (les 4 étapes de la voie de l'accomplissement, les 4 transmissions de pouvoir, les 4 joies et les 4 corps) BAGHAVAN SARVA TATHAGATHA VAJRA (ô Bienheureux qui personnifiez tous les Tathagâta de diamant) MA ME MUNCA (ne m'abandonnez pas) VAJRI BHAVA (accordez-moi la réalisation de la nature de vajra) MAHASAMAYASATTVA (grand être du Samaya) A (faites-moi un avec vous)
  7. Les centres tibétains n'ont pas forcément bcp d'informations sur les centres zen et inversement, d'autant plus quand il s'agit d'un centre se trouvant a l'étranger. Et moi qui gère l'annuaire du bouddhisme depuis plusieurs années serait incapable, a moins de passer par des tiers de vous donner ce renseignement, donc n'en veuillez a personne je pense juste que vous n'avez pas frappé a la bonne porte pour ce type de renseignement. Posez plutot votre question a une organisation ou un temple zen, voici un lien sur les sites zen en france http://www.buddhaline.net/annuairedubouddh...a.htm#zen[/url] cordialement Thierry Webmaster annuaire Une question, comment peux t on faire des copiés/collés sur ce forum, je n'ai pas trouvé ?
  8. Je ne sais si les tibétains ne peuvent prononcé le V et que cela soit rendu par B, mais curieusement pour le mantra de 100 syllabes de vajrasattava au japon. Vajra dans les mantras et dans celui ci particulierement se prononce BAZARA les japonais n'ayant pas de probleme pour dire V peut etre que le V se prononcait ainsi en inde dans la région ou ce mantra est apparu ! C'est une idée en passant
  9. vi le forum de l'annuaire est non modéré, quoique on finit de temps en temps par taper du poing sur la table. En ce moment nous avons un éveillé se réclamant du bouddhisme tibétain qui cherche a le faire savoir, un orthodoxe qui prend les courroucés pour les démons de son enfance et quelques originaux. A coté de ça des gens très bien de différentes tradition, zen japonaise et corenne, tibétaine et théravada arrivent à s'exprimer au milieu de tout ce bruit, c'est remarquable de leur part thierry
×
×
  • Create New...