Jump to content
Dharmaling Forums

Soukha

Members
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Soukha

  • Rank
    Newbie
  1. Voilà un livre qui semble correspondre à mon interrogation. L'expérience semble très intéressante, bien que la dernière phrase de la présentation de l'éditeur ci-dessus fasse un peu peur sur le contenu... Je vais essayer de le trouver, histoire d'en lire un peu plus sur son contenu et je l'acheterais ensuite s'il s'agit vraiment d'un ouvrage digne de confiance (il faut parfois se méfier sur les réelles motivations de l'auteur et des titres aguicheur ... Auteur que je ne connais pas). L'auteur est-il quelqu'un de reconnu par ses pairs ?
  2. Bonjour Jean-Marc, J'essaie aussi toujours, lorsque la discussion porte sur l'argent et les augmentations (surtout en cette fin d'année fiscale US où la discussion vient souvent sur ce sujet) d'amener certains à une autre approche ou réflexion là dessus car cela leur fait oublier l'essentiel. Certains relativisent ensuite, d'autres moins...mais adhèrent en général et au final au bon rapport à avoir pour ne pas non plus se laisser omnubiler. Quelque part, l'entreprise demande toujours plus et éduque mal les employés qui eux aussi ensuite demandent à leur tour toujours plus... C'est un cercle vicieux.
  3. Elles peuvent profiter aux uns, aux détriments d'autres (la concurrence). Le rapport à l'argent est un gros problème dans une entreprise. Que ce soit l'entreprise elle-même ou bien les employés. C'est bien souvent le catalyseur de motivations malsaines.
  4. Bonjour Chabi, C'est indéniable. C'est aspect permet à ma femme et mes enfants de vivre confortablement, manger à leur faim, et ainsi être en bonne santé, tout comme l'intégralité des employés. Mais vient toujours le moment où justement, l'entreprise fait le choix de la rentabilité au détriment des hommes et nous demande de l'appliquer, peu importe ce qui a été accompli par ces mêmes hommes. C'est là le problème des entreprises déjà très rentables mais qui souhaitent le devenir encore plus et ne se contente pas de le rester. Bien souvent, on peut se dire que c'est la sécurité de l'emploi du plus grand nombre qui peut ainsi être sauvé sur le plus long terme, mais difficile d'en être réellement convaincu. Prochainement, je vais devoir délocaliser une partie de l'activité de mon service et, je le sais, beaucoup de monde va devoir se retrouver sans emploi dans une région qui est déjà bien sinistrée dans ce domaine.... Je vois mes propres responsables parler de chiffres... de noms ou postes sur un fichie Excel afin d'atteindre un objectif. Et là, elles sont bien loin les belles valeurs de l'entreprise.
  5. J'aimerais savoir si certains d'entre vous occupent des fonctions managériales au sein d'une entreprise, et savoir si l'enseignement bouddhique n'est pas, bien souvent, en incompatibilité avec le monde de l'entreprise et plus particulièrement de corporations basées sur le coût, la performance, les primes, le profit etc... Un partage d'expérience en ce domaine m'intéreresserait beaucoup. J'occupe de telles fonctions et, bien que je me sente en mesure d'appliquer mes fonctions malgré tout du fait que j'aie la chance d'être dans une grande entreprise qui accorde beaucoup d'importance à la dimension humaine (avec certaines limites tout de même lorsque les coûts entrent en jeu), je m'interroge sur le quotidien de grands "cadres" ou autres "managers" et l'application de l'enseignement bouddhique dans le monde de l'entreprise. Je suis moi même confronté parfois à ce genre de problématique et le partage d'expérience en ce domaine me semble très intéressant. Toute contribution autre que ce profil professionnel est bien entendu la bienvenue.
  6. Argent, sexe... Si ce sont là des priorités pour toi, tu devras en effet travailler dans un bureau jusqu'à 65 ans comme tout le monde !
  7. Bonjour Kiowa, J'avoue que c'est une question de que je me pose régulièrement (surtout lorsque j'ai mes 2 enfants qui me crient dans les oreilles ) La pratique me semble en effet bien plus difficile en couple, et ce, pour plusieurs raisons : - On a tendance à rechercher une tranquilité et du temps qui sont difficiles à obtenir. - La progression dans cet enseignement provoque un changement dans la relation avec sa femme qui, si elle ne pratique pas, ne comprend pas ce qui pour elle devient une "dégradation" ou un changement d'attitude. - 2 personnes prennent chacune un chemin qui ne va pas forcemment dans la même direction. Maintenant, cela ne veut pas dire que c'est irréalisable. Juste que le chemin sera parsemé de plus nombreuses embuches qu'en étant célibataire. D'un autre côté, et selon moi, ce chemin peut permettre de progresser bien plus efficacement sur certains points qu'en étant célibataire. Ainsi, la tolérance, la patience, la détermination étant mis bien plus à l'épreuve, on se surprend à progresser très vite et avoir un seuil plus élevé que d'autres. Comme je le dis souvent, ma femme et mes 2 enfants sont d'excellents maîtres pour moi sur ces points là. Bref, il y a des avantages et des inconvénients. Plus d'inconvénients que d'avantages je suppose, mais c'est le chemin que j'ai choisi. J'aime la difficulté il faut croire ! Amicalement, Soukha.
×
×
  • Create New...