Jump to content
Dharmaling Forums

Tantrika

Members
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Tantrika

  • Rank
    Member
  1. Bonsoir chönyi, Mon propos n'est évidement pas de vous blesser. Il est clair pour moi que vous êtes une bonne personne et votre bonne fortune dans le dharma me ravi complètement oui vous êtes confronté à des choix non-choisi dont vous ne choisisez pas ni la réponse que vous donnez , ni l'issue que cela prendra.Tout cela est choisi. ça c'est absolument infaillible. Comme je l'ai déjà exprimer.Cette prise de conscience n'est pas une mauvaise nouvelle. Celles-çi bien au contraire inaugure une profonde libération dans une acceptation sans conditions de ce qui ce présente dans l'instant sans choix. Plus nous nous ouvrons à cette évidence et plus nous découvrons l'union. Ceci est l'enseignement du bouddha.Un jour j'ai réaliser que le dharma avait été choisi pour moi.Peux-être aurai-je un jour l'occasion de vous parler dans quelle condition c'est passée ma prise de refuge.C'est hallucinant comme cela fut imposer sans décision de ma part. personne ne nous oblige à pratiquer les enseignements du bouddha. Allez y essayer de ne plus les pratiquer.Vous verez que vous n'y arrivez pas. Vous ne pouvez pas faire autrement que de les pratiquer chönyi!! J'en suis bienheureux!! C'est tellement évident.svp réalisez le. Regardez les feuilles d'un arbre secouées par le vent.Elle on compris!! Vous croyez vraiment choisir votre futur? 160000 personnes avant noel y croyais aussi.Juste une vague un peu plus grosse que les autres leurs a choisi une autre aventure. Je suis heureux.Très heureux qu'en vous opère la direction de sentir l'esprit serein. Sentir qu'en aucunes manière nous n'avons le choix.N'est pas fait pour justifier nos actes malveillant.Ce serai dévellopé une vue érronée d'une compréhension qui peux nous amener à une profonde libération de l'illusion d'avoir un choix. Vous croyez vraiment avoir eux un choix dans le passé.Hélas ce n'est pas possible,ni dans le présent,ni dans le futur. Dans notre véritable nature nous ne sommes plus enchainner mais complètement soumis à l'instant.C'est là que réside la liberté.Mais il n'y a plus "quelqu'un" pour la vivre. De tout coeur tantrika
  2. , Nous n'avons pas besoin de penser "oh l'eau de mon bain est trop chaude.Je vais y mettre de la plus froide" ça ce comprend immédiatement sans passé par les concepts. De même nous n'avons pas besoin de conceptualiser que nous caresons notre chat pour bien le careser. Nous n'avons pas besoin en écoutant mozart de nous dire " ok quelle grand compositeur,c'est un génie!!" Nous n'avons pas besoin en gôutant des fraises de les trouver bonne conceptuelemnt. Nous n'avons pas besoin de nous raconter à nous même ce que nous s'avons déjà. Toutes les histoires et contes de fées que nous nous racontons nous coupe de l'expérience immédiate. La vie est vécue directement dans une fraicheur première lorsque nous cessons la réduire à ce quelle n'a jamais été(nos histoires). Nous rencontrons tous quotidiènement des moments sans penseur pensant l'expérience. En prenant conscience de ces moments précieux lorsqu'ils adviènnent naturelemnt.Nous pouvons sentir de plus en plus de quoi il sagis. C'est moment d'ouverture son toujours en rapport avec l'utilisation au départ d'un de nos sens. Simplement toucher nument,simplement gôuter nument,simplement entendre nument,simplement voir nument. On le fait déjà naturelement.Simplement mettre l'accent là dessus. Cela nous ouvrira facilement à l'intuition de notre nature profonde avant les concepts et abstraction. De tout coeur tantrika
  3. Bonjour ani chönyi, Vous nous parler de théorie,de doctrine dans lesquele votre argumentation ce retranche. Je vous parle d'expérience. Pourriez-vous nous donner des exemples vous concernant qui prouverai logiquement que vous avez un choix. De tout coeur tantrika
  4. re-gigu, Tout d'abbord s'achez que je suis heureux de dialoguer avec vous. Mes posts, lectures de ceux des autres et éventuele réponses on pour qualité première une pur joie sans objet. Ce qui est exprimer au travers de ces posts est fondamentalement non-su. Cela peux sembler paradoxale.Cela viens du faite que cela nait d'une vision ou tout les contraires peuvent vivre dans une même sphère spacieuse. Lorsque je dis " il n'y a aucun libre-abitre" cela nait de cette expérience clair et lucide que rien n'est choisi,rien ne viens de notre propre initiative . Le "moi" est une illusion.Si cela est vrai tout viens d'un mystère bien plus infini que ce mirage.Notre vrai nature!! Lorsque je vous demande "que voulez-vous dire par libre-abitre?" Je m'intérrèse à vous.C'est à dire, j'aimerai savoir pour continuer à dialoguer avec vous, ce que vous entendez par "libre-arbitre". Ensuite vous me dites que ce que je dis n'est pas très bouddhiste. "l'intélligence en soi" est l'intelligence qui opère en elle-même.l'intélligence non-duelle.l'intelligence qui n'est plus séparée de ce quelle crée en elle-même.non-deux.Vous trouverez cela dans de magnifique enseignement fort diretc. "découvrir au départ mentalement ou intellectuelemnt que nous n'avons l'initiative de rien" est bien au contraire très bouddhiste.Mais cela vous le connaissez.Il sagis d'une réflexion préalable qui établi un premier niveau de compréhension afin de trouver le courage,la force , la détermination et la confiance afin par une attention pur de re-lacher le sentiment faux d'être à l'initiative et d'avoir le choix de ce que nous vivons. Cette réflexion est indispensable avant de toutes pratiques.Mais je ne vous apprend rien. Alors dites moi gigu.parlé moi de vos choix,vos initiative,de votre libre-abitre. Mais source son cette état de liberté réalisé dans la tradition du bouddhisme tibétain,avec un maître authentique et de puissant moyens direct. Cette expression libre et iconoclaste viens du faite que cette état est pur liberté libre d'une expression traditionnele parfois trop codifiée. De tout coeur tantrika De tout coeur tantrika
  5. Chèr jean-marc, Votre ressenti m'intérrèse.selon vous qui aurai t'il de triste dans une telle expérience? Pour enrichir ce témoignage.Je vous dirai que de vivre tout ce qui émerge intérieurement et extérieurement comme étant non-séparé de cette pur conscience est des plus heureux.La paix nait de ne plus s'opposer aux réel qui jaillit continuelemnt. Lorsque je parle que nous n'avons le choix de rien.Il ne sagis pas d'une mauvaise nouvelles.Bien au contraire cela nous ouvre complètement à notre nature première,nature de bouddha. Celle-ci ce découvre toujours d'avantage par un pur acceuille,une acceptation de plus en plus vaste à partir de cette lumière. Découvrir au départ mentalement que nous n'avons le choix et l'initiative de rien.Permet de ce rendre à l'évidence que l'acceuille de tout nos non-choix pointe directement vers une totale liberté.Cela vous pourrai vous semblez paradoxale.Mais en faite ,il n'en ai rien. Que vous acceptiez l'idée ou pas que vous ne choisisez absolument rien, que "ça" choisi pour vous.n'est pas non plus un choix de votre part. Selon votre éducation,votre génétique,votre âge, votre culture, vos gôuts et miles choses.... De tout coeur tantrika
  6. Bonjour gigu, En effet je n'ai plus l'impression qu'un 'moi" ecrit un méssage. C'est assez particulier à d'écire.Pour essayer de bien l'exprimer. On pourrai dire "cela s'écris" spontannément.Sans aucunes raisons identifiable conceptuelement.C'est une expression direct qui est faite à partir de cette état de liberter. Il n'y a plus un "moi" qui déciderai que cela "dois" être fait ou pas fait. C'est comme si cette pur conscience spatieuse opérai en elle même des expression variées et continue ,spontannée et sans le sentiment de faire le moindre effort. Cette pur conscience,clair et spatieuse est base d'expression variées et infinie.C'est une intelligence qui opère en elle-même.intelligence en soi sans "moi".Je ne suis plus "moi" et les souffrances de cette contraction mais "je suis" cela qui ce sait être cela sans ce le dire.C'est un pur bonheur. En faite "ca" ne décide pas pour "moi".car il n'y a plus que "ca".la lumière et ses manifestation son ainsi intrinséquement non-séparée. En cette expérience libre en elles-même que nous sommes vraiment.Il n'y a aucuns libre arbitre car "personne" pour être libre,ni arbite. Que voulez-vous dire par libre-arbitre? pouvez-vous me donner un exemple? De tout coeur tantrika
  7. Chèr jean-marc, Avant je croyais pouvoir décidé quelques choses, que j'avais le choix de ce que je vivai et portai en moi. Un jour on ce rend compte très clairement que "ça" décide pour nous et ce depuis toujours. Il n'y a pas une seul chose intérieur ou extérieur que tu as décidé,choisi,voulu. Sans rendre vraiment compte est incroyablement libérateur. cela t'enlève tout le poid que tu "crois" ou "croix" porter. Les responsabilités illusoires font alors place à l'autenthique responsabilité. C'est aussi une véritable baffe cosmique pour l'ego qui sent qu'une tel prise de conscience remet totalement en cause sa validité et son existence. Tout est non-moi.Rien n'est "moi"., rien n'est de "moi", rien n'est par "moi". Cela amêne une action juste car non-possédée par le concept "moi" Si cela t'intérrèse de sentir l'ego trembler de peur et de petit à petit s'éffriter face à ce invidence. Prend une feuille de papier.Sépare la feuille en deux colones. D'un côté tu y inscrit ce que tu pense avoir choisi, ou choisi,ou choisira et dans l'autre collone inscrit ce que tu es sûr de ne pas avoir choisi,choisi ou choisira. C'est très très très intérrèsant.C'est le genre d'exercice qui fait gagner beaucoup de temps. N'hésite pas à nous faire part de tes découvertes.que tout le monde en profite. De tout coeur tantrika
  8. Salut ted, Dans cette histoire ce qui est assez marrant c'est que je suis bouddhiste depuis déjà fort longtemps. Ce que j'ai dit dans le post n'est pas en relation avec ce que j'ai lu ou compris mentalement. C'est plutôt comme de vivre ainsi.De sentir la vie ainsi de plus en plus. Je n'affirme pas que les phénômènes impermanent seraient préprogrammé. Il sagis plutôt en effet d'un état d'acceptation infiniment libérateur et a-conceptuel qui ne sais rien,ne veux rien et n'a pas de projet pour lui-même. Ce niveau d'expérience n'a plus d'idées si les choses son comme ça ou plutôt comme cela.Quelques part c'est a-religieux, a-philosophique. Pourtant aucuns systèmes en cette état ne semble rejeté,ni validé. Maintenant quelqu'un pourrai me dire "mais vous êtes chrétiens!!" je n'aurai pas envie d'y croire,n'y envie de rejeter cela. si quelqu'un me dit que je suis bouddhiste ou musulman ce serai pareille. Il semblerai que ce niveau d'expérience d'acceuille ouvert ce suffise. il s'explique simplement en "l'étant" comme il est. J'ai étrangement parfois le sentiment assez fort que le dharma me quitte. Comme une barque qui coule à pic!! Je perd assez rapidement tout mes "je sais" que j'avais appris dans ce merveilleux dharma. Je perd assez rapidement tout mes savoir" que la vie m'avait apporté. J'ai comme un "je ne sais plus rien" dans lesquele toutes la réalité s'épanche sans résistance ou de moins en moins. Je sens que je n'ai vraiment rien choisi.cette lumière choisi tout elle- même pour ce trouver en "mon" expérience. Il y a comme une incompréhensible confiance qui re-lâche d'avantage la contraction faite sur l'énergie première. Il y a comme un seul événement énergétique globale. J'ai le sentiment d'être vécu par une succesion de vague qui m'informe. Cette vague qui informe nait du sans forme. les vagues informe et meurt immédiatement dans l'ouvert non-résistant,cette confiance lumineuse,pur attention sans intention. Cette lumière de pur conscience creuse son puit en moi au travers de mes propres ombres.Elle ce cherche fesant en sorte de prendre toutes la place. A partir cette expérience.il est senti clairement que cette lumière ce cherche aussi chez chacuns.Qu'il soit en chemin ou pas. Parfois la notion de samsara nous ferai croire qu'il n'en ai rien. Pourtant cela creuse en chacuns par des moyens habiles dont seul ce mystère peux en faire usage sans tomber dans la prétention. Chaques évènements individuels,collectif, petit,grand ou mondiale lu globalement indique clairement sans pourtant en comprendre la finalité sans finalité que quelque chose est à l'oeuvre. Il y a un sens caché,totalement mystérieux et incompréhensible tant ils est vaste et sans limite. Même si nous cherchons pas la lumière.Elle, elle nous cherche activement. De tout coeur tantrika
  9. Un petit partage avec tous, Vous pourrez remarquez à quelle point on ne choisi rien. L'idée que nous portons notre existence comme une charge et une sorte de liberté de décision s'estompe lorsque dans une attention vivace et un coeur vibrant nous réalisons. Regardons,écoutons et soyons attentif à ce qui jaillit spontannément à l'intérieur et à l'extérieur.jusqu'à même un seul espace ou toutes notions disparraissent. Des situations à droite,à gauche,devant,derrière nous surgissent sans que nous le décidions. Des situations, états,penséees,émotions,sensations surgissent en nous sans aucuns choix de notre part. Nous ne décidons rien:ni la couleur de nos cheveux,ni l'idée de les teindre. ni la forme que prend l'arbre qui pousse,ni le désir de le couper. ni la réaction de notre femme,ni le faite de la regarder méchament. ni que le chien ce fasse écraser, ni l'initiative d'aller chez le vété. ni notre religion, ni le faite de l'oublier souvent. ni la couleur de nos mûr,ni de les repeindre. ni nos maladies, ni l'idée d'aller voir ce médecin là. ni de devenir moine, ni d'y perséverer. Nous ne choisisons rien: ni notre intélligence,notre stupidité,nos gôut,notre mémoire,nos croyance, les histoires que l'on ce raconte,notre famille,nos amis rien, nada... Il y a un mystère à l'origine de tout , qui nous agis.un processus incompréhensible, a-conceptuelle qui est à l'oeuvre sans aucuns pourquoi et sans aucuns comment qui nous vis complètement,nous agitte,nous calme,nous travaille, nous construit , nous démolis,nous anime sans explications aucunes. Si on réfléchi à cela.Si on l'on prend la peine d'analyser tout nos non choix.On réalisera mentalement par l'inventaire de l'absence de liberter radicale un début de décontraction,dé-culpabilisation,relaxation et une humilité.C'est très puissant. Puis par une écoute de plus en plus consciente,une vigilance,une attention on pourra devenir de plus en plus conscient de notre absence totale de responsabilité dans cette affaire cosmique.Ce qui ne veux pas dire une dé-responsabilisation.Bien au contraire chaques gestes et actions sans choix qui est posées à travers nous est très important. Cela révèle de plus en plus profondément un laissé être,laissé venir,une acceptation très forte de tout ce qui est.y compris les actions juste qui découle de cette vision. Il y a alors comme une sorte d'"incendie du coeur ou toutes choses viens s'engouffrer et emflammer le coeur et la conscience.Une spontannéité naissante nous fait toujours plus être adéquat en aimant profondément ce qui ne peux qu'être aimé. Ce qui jailli est là.Il ne peux pas en être autrement.aimé dans cette acceuille ce qui est là est la plus haute forme de vie.Une vie qui ne cesse d'augmenter son vivant. Je sent de plus en plus clairement qu'au-delà du bien,du mal,du défavorable,du favorable,du juste et de l'injuste et même de la notion de karma. Qu'il y a une sorte d'incroyable mystère dont on ne peux définir le sens. C'est comme une sorte d'immense projet qui n'aurai ni début et ni fin. Je pressent de plus en plus qu'il y a un sens très clair à tout ce qui est.mais c'est tout à fait inexplicable.C'est bien bien au-delà de tout ce que les religions on formulé et pourtant chaques religions y participe totalement. de tout coeur tantrika
  10. , Oui c'est cela.Lorsque cette état de vigilance ou pur présence relache naturelement la vision conceptuele et illusionnée des choses.Ce révèle une liberté qu'y est aussi un discernement immédiat.Un capacité à voir de plus en plus la réalité tel quelle est vraiment.Tel quelle est clairement avant d'être falsifiée par la projection que fait l'ego. Avant que nous "naissions" d'instant en instant par la vision duelle.existe le monde pur(kadak).La pur nature des choses.C'est la vie première.Avant que "nous" l'habitions,la possédions.La terre pur de l'éveil est ainsi partout tout le temps ici.Cette pur nature n'est pas dans un autre part,un autre temps.C'est déjà tout le temps là.C'est pas si compliqué!! C'est même l'ultra-simplicité.Une vision nue et direct nous le fait réaliser.On ne peux y échapper car c'est la véritable réalité vide de nos "nous-même illusoire". La pur présence est la grande clé. Cette bonne nouvelle est ce que nous sommes.nous sommes cette vie éveillée qui comprend tout. De tout coeur. tantrika
  11. Chèr jean-marc, Je reviens quelques peu sur le renoncement. Il ne sagis pas en effet de renoncer au monde.Le monde, la vie , les situations,les gens et quoi que nous rencontrons son exactement ce qu'il nous faut pour réaliser l'essence de notre pur nature. Le samsara n'a jamais été dans tout ce que nous rencontrons.Ce que nous rencontrons peux être intérieur ou extérieur.Le samsara est notre vision illusionnée de ce que nous rencontrons.étiquetter,cataloguer,attirer,repousser,juger,classer etc... transforme la simple pureté immédiate de ce que nous rencontrons en samsara.La vie est toujours parfaite,pur et sans complication.C'est en projetant tout "nos nous-même" dessus que le samsara apparaît.Tout ce que la vie amêne n'est pas du karma.tout ce que la vie amêne naturelement en nous et à l'extérieur de nous est une pur perfection.Cela deviens karmique et douloureux en s'y accrochant de miles manières.Il n'y a rien à changer dans notre existence.la vie fait magnifiquement son travaille en nous amênant "là "ou nous devons être.nous amênant "ce" qui nous est important pour réaliser.Comment le savons-nous? Parceque simplement c'est choses arrive!! Ce qui arrive ne peux pas ne pas arriver? Cela arrive. Comment savons que cela ne peux qu'arriver? en voyant que cela arrive. Lorsque nous découvrons cette état de présence né de la méditation.Nous ne renonçons à rien.C'est plutôt que la vision déformée que nous projetons sur la réalité , glisse de plus en plus comme de l'eau sur le dos d'un canard.C'est illusion naissent et meurt sans que quelqu'un en nous veille que cela soit ainsi.On ne peux même pas parlé de libération car dans cette état de présence rien n'a jamais été prisonnier.Des évènements intérieurs et extérieur ce manifeste sans aucuns véritable pourquoi? Sans aucuns véritables comment? Bien sûr tu rencontrera des gens qui te diront "ceci est bien" "ceci est mal" "ceci est favorable et ceci est défavorable".Ce genre de vision est souvent issu de la peur en ce cachant derrière des certitudes cultureles,religieuses,morales et même spirituelles.Ils te parleront comme s'y ils avaient le choix.Mais tu pourra découvrir qu'en cette pur présence née de la méditation.Tout concours à te révélé le pur bonheur.Ta vie comme elle est est exactement ce qu'il te faut. De tout coeur tantrika
  12. Bonjour à tous, Dés que l'on prend le voeux de bodhisatvas on est un "bébé bodhisatvas". Un apprenti bodhisatvas. Le bodhisatvas est celui qui à le courage s'éveillé pour le bien des êtres.Celui qui à la vaillance de lacher l'ego pour le bien de tous. Le souhait du coeur,bodhichitta éveille une force et une détermination en nous qui nous porte de plus en plus à abandonner ce qui entrave l'énergie d'éveille compatisante. Pour ce qui est du fameux tashi delek.Chacuns dit bonjour comme il le souhaite . Selon sa fantaisie et son besoin d'exotisme.On peux être très enracinné dans une lignées du bouddhisme tibétain sans "tibétinaniser" l'affaire. On est surtout dans une culture francophone et c'est là notre réalité relative. De tout coeur tantrika
×
×
  • Create New...