Jump to content
Dharmaling Forums

pantaleon

Members
  • Content Count

    14
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About pantaleon

  • Rank
    Member
  1. Question : L'idée de la causalité, mal interprétée ne risque t'elle pas de déboucher sur de la culpabilité ? Avec le risque de faire fuir les personnes que l'on croit aider ? :? A moins qu'une telle réaction soit du domaine Karmique !!!! Pratique l'erreur n'existe plus ! :oops: Pantaléon.
  2. réponse à fréderic : Peut-être en ne confondant pas "bonheur de toi-même" et "égo". :oops: panta ..
  3. Hello cheunyi, Plusieurs formulations existent pour exprimer ma même chose. La magie des Mantras n'existe que pour ceux qui les trouvent magiques. Je trouve que le bouddhisme hélas s'égare parfois dans le grand Bazard du New-âge, et le fonds se perd dans la forme, et parfois le fond n'existe même plus. Pour moi le cierge de nos grand mère n'a jamais fait de mal à personne, mais toujours fait du bien à elles-même. Autre façon de reconnaitre la force de la prière, sous forme de Mantras ou autre . Tous mes voeux pour tous. Pantaléon.
  4. Juste une piste : "Mantra et Tantra, méditation et concentration, Voilà ce par quoi on se trompe soi-même! Ne souille pas en comtemplation la pensée qui est pure en sa propre nature, Mais demeure dans le bonheur de toi-même et cesse ces tourments!" Saraha (IXème siècle, maîte du Bouddhisme Tantrique" :? Cela colle tellement à mon état d'être actuel que je ne sais pas par quel bout aborder le Bouddisme! Désolée de "casser" la magie des Mantras (moyens habilles certes mais ....) et bon courage à tous. Pantaléon.
  5. Amusant une discussion presque 'en direct'... Tchattez-vous parfois? Pantaléon.
  6. Salut frédéric, Une aide à la réflexion : 'FASCINATION TIBETAINE' de Donald S. LOPEZ édition AUTREMENT. Les formes changent, les organisations (et leurs limites) ne sont pas les mêmes, la souffrance elle est universelle. Alors à chacun de trouver sa forme car on à beau tourner (la roue ! ) tout sera toujours profondément 'humain'. Il faut se rendre à l'évidence la société Tibétaine était une société Féodale. Mais la fascination de l'occident pour le Tibet permet la sauvegarde du Dharma et de la culture Tibétaine. De là à nier : c'est un problème d'objectivité. Attention le lacher prise ne doit pas aboutir à la passiveté et à la non perception de la réalité. Les organisations humaines restent 'humaines' (donc non parfaites) ce qui n'exclu pas la valeur de certains êtres et l'importance de certains messages. Un jour, j'ai perdu toute fascination pour les rites, c'est un obstacle maintenant pour moi, mais c'est à partir de ce moment là que j'ai commencé à mesurer les 'effets' de ma recherche et le chemin qu'il me reste à parcourir. Quel travail !!! bonsoir à tous. Pantaléon.
  7. pouvez-vous définir le mot "expectation"s'il vous plait Merci.
  8. Bonjour Chabi, Ouah ! Je crois que vous avez effectivement compris et cela me rassure car je ne suis jamais trés sûre de bien percevoir la réalité. Parfois reflechir nous conduit éffectivement à frôler le jujement, mais c'est dans un premier temps un des moyens d'avancer : ce faire une idée des situations pour pouvoir faire des choix. Nous sommes des êtres de perception! Merci Chabi. Et bon cheminement à tous. pantaleon.
  9. cher Chabi, Merci de ta réponse sous forme de question. question à poser à ceux qui ne voient le beau que dans ce qui prend la forme de ce qui sert ou appartient au Dharma. Mais cela leur appartient. Bonjour aux Bretons Pantaléon.
  10. bonjour à tous, De passage dans le sud de la France juste en passant sur le "pont de Millau',j'ai apperçu, dans le flot des personnes qui gravissaient un promontoire pour aller admirer le paysage et la vue sur le Pont, plusieurs moines. A proximité de là il y a un centre Bouddhiste. Je trouve cet interet pour les grande réalisations humaines trés 'positif', revelateur d'une grande ouverture. J'ai souhaité vous faire part de cette anecdote parcequ'il met arrivé de trouver que certaines personnes trop 'branchées Dharma' étaient devenues incapable d'apprécier autres choses que ce qui touchait de prés au Bouddhisme. Au point que celles-ci semblaient se fermer au lieu de s'ouvrir au monde et au autres. Et cela a contribué à ma peur de m'engager dans cette voie. Désolé si cela manque de clarté :? A+ Pantaléon.
  11. je croyais que les mondes étaient une évocation des différents états d'esprits avec lesquels nous fonctionnons. Des mondes que nous traversons tour à tour suivant les circonstances et celui qui vers lequel nous revenons car il nous correspond le plus. Un point de depart pour travailler parceque nous avons du mal à formuler certains modes de fonctionnement alors il nous faut des images que nous faisons vivre et puis des supports. Ces moyens sont pour moi necessaires mais souvent trés marqués culturellement ce qui succite des questions pour nous qui n'avons pas l'héritage éducatif oriental. Cela nous ramène à la fonction du guide qui est là pour éclairer tout cela suivant notre propre évolution. Ne voyez dans ce qui précède que de modestes pistes de reflexion. A tous bonne journée. Pantaléon.
  12. Hello ! Il ne s'agissait pas pour moi de debattre sur, voire de justifier le droit de tuer. Seulement de voir une des fonctions de la notion de voeux. Notre organisme à notre insu détruit chaque jour des tas de formes de vies : parasitaires, microbiennes etc ....Cela ne justifie rien encore une fois, mais cela soutend l'idée que nous faisons partie d'un tout, que nous devons fonctionner avec de manière harmonieuse pour le bien de tous les êtres. Mais pour moi l'idée d'une perfection réalisable ne peut se concevoir, en ce sens le voeux est porteur de reflexion, de progrés, d'objectif relatif. Cela influençant bien sur nos comportements individuels et collectifs. Quand l'absolu est atteind à la fin du fonctionnement centré sur l'égo, alors le voeux en tant qu'objectif disparaitrait non parcequ'il serait atteind mais parcequ'il n'a plus de fonction. un peu confu peut-être Tous mes voeux pour tous ! Pantaléon.
  13. Les voeux ne sont_ils pas les moyens de nous faire refléchir à la conduite juste et pas l'image d'un but absolu à atteindre ? Vivre sans tuer est impossible, l'idée serait plutôt de suprimer toute souffrance inutile, sinon tuons nous même tout de suite et encore cela serait tuer ! j'ai vu dans des milieux ou tuer faisait partie d'une activité économique necessaire des personnes trés conscientes des leurs actes et trés respectueuses de la nature. (exple: dans l'élevage) avec toujours une 'pensées' pour les animaux à qui elles prennaient la vie. Peut-etre ces personnes n'avaient pas besoins de 'voeux' pour se rendre compte de la valeur de toute forme de vie ! nous pouvons modérer notre comportement mais l'objectif de ce type de voeux n'est-il pas de nous montrer que c'est le cheminement l'essentiel et qu'il faut 'lâcher' le but pour 'ajuster' nos comportements. Il est possible que cette interprétation soit érronée, alors pardonnez moi Mais pour l'instant j'en suis là; Bien des choses pour vous tous. Pantaléon.
  14. bonjour à tous, juste un petit témoignage : j'ai l'impression que plus je 'comprends' (je vis) le bouddhisme plus la fascination pour les rites et les symboles me quitte, plus la prise de refuge me semble qq chose de simple et qui s'approche, et moins je suis pressé. comme le bonheur de cultiver la patience ! question : pensez-vous qu'il faille réfléchir à l'importance que l'on donne à la forme? importance qui peut conduire certains à se perdre dans le bazar du new age. bien des choses à vous.
×
×
  • Create New...