Jump to content
Dharmaling Forums
Sign in to follow this  
mayan

difference entre bouddhisme et science ?

Recommended Posts

bonjour à tous :D

le bouddhisme ne reconnait pas , après analyse, ue quelconque identité fixe, pas d'âme, pas d'esprit indépendant, pas de moi autre qu'une convention verbale, purement utilitaire pour évoluer dans une société humaine faite de paroles.

" il vaudrait mieux considérer le corps comme son moi plutôt que l'esprit qui change à chaque seconde" disait en substance Bouddha.

De même, les sciences, de la biologie aux neurosciences, nous apportent le constat que le sentiment même de soi resulte uniquement de processus physiologiques ( des altérations cérebrales, accidents, rupture d'annévrisme, touchant des zones cérébrales particulières, modifient profondement le sens du moi, cf les recherche du neurologue Damasio )

Mais pourquoi le bouddhisme ne tire-t-il pas les mêmes conclusions que la science concernant l'extinction définitive de la conscience individuelle à la mort du corps ? le bouddhisme ne parle pas de réincarnation, puis qu'il rejete la notion d'âme ( pensons aux 4 sceaux du bouddhisme ) mais il y revient avec la renaissance et un sois disant courant de conscience post mortem . Qu'en pensez-vous ? :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour à tous  :D  

Mais pourquoi le bouddhisme ne tire-t-il pas les mêmes conclusions que la science concernant l'extinction définitive de la conscience individuelle à la mort du corps ? le bouddhisme ne parle pas de réincarnation, puis qu'il rejete la notion d'âme ( pensons aux 4 sceaux du bouddhisme ) mais il y revient avec la renaissance et un sois disant courant de conscience post mortem . Qu'en pensez-vous ? :wink:

 

Bonjour,

 

L'ego est une chose (composée et illusoire), l'esprit en est une autre. Il ne faut pas confondre la conscience mentale (qui est considérée comme un sens dans le bouddhisme) qui fait partie du corps et meurt avec lui ; et l'esprit (individuel) qui va transmigrer s'il demeure dans l'illusion de la non reconnaissance de sa nature. Ce qui transmigre n'est pas le moi auquel l'esprit dans sa confusion s'est identifié, mais l'esprit lui même qui va se forger une nouvelle identité sur la base des tendances karmiques accumulées.

Il me semble...

 

cordialement,

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...