Jump to content
Dharmaling Forums
Sign in to follow this  
Padepseudo

Tuer le "je"

Recommended Posts

Bonsoir :D

euh, littéralement, non, on a quand meme besoin du je pour construire des phrases et communiquer lol.

Mais symboliquement, oui, si on considère que le "je" est l'égocentrisme qui nous empeche de voir le monde tel qu'il est!

pour etre plus exacte, il faudrait supprimer plutot l'ignorance qui nous fait croire a l'existance du "je" "moi", "mes choses"....IL semblerait que quand on a suprimer cette ignorance, et bien le "je" s'évanoui et alors s'ouvre un espace illimité pour la générosité.

ça doit valoir le coup d'essayer non? plutot que mourrir étouffé dans son egocentrisme par peur de l'avoir "tuer"!

bonne nuit

Shakti :*

Share this post


Link to post
Share on other sites
je voulais savoir si l'eveil signifie qu'il faille littéralement tuer le"je" ? :roll: l

Bonjour Orel,

 

L'égo n'existe pas, c'est une illusion...à moins d'être des Don Quichotte nous n'avons pas à le tuer, mais à réaliser que ce à quoi on s'identifie est une chimère...

 

Dharmicalement,

 

Zangpo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tashi Delek ,

 

Les phénomènes composés (dont les personnes) n'existent pas réellement comme l'esprit duel les appréhende, les saisit.

l'esprit pose un label ( sur l'assemblage de plusieurs parties), produisant le concept de l'objet ou du soi .

 

Cet objet, ce "je" existent nominalement dans un monde de conventions et à ce mode d'existence relative "s'imbrique "l'existence ultime, basée sur un ensemble de facteurs interdépendants (causes et conditions)

 

le "je" simplement nommé sur la cohésion de différents agrégats impermanents et interdépendants , n'est donc pas pourvu d une existence réelle - autonome, inhérente-

Il s'agit de reconnaître l'erreur de l'esprit égocentrique, qui sous l'emprise de la méconnaissance de sa nature fondamentale , tombe dans l'illusion des vues dualistes .

 

les 2 vérités "relative" et "ultime" sont interdépendantes, complémentaires et non contradictoires. Si l'une existe, l'autre aussi.

 

Réaliser que le "je" n'existe pas comme on le croit à-priori d'une façon absolue, ne peut se faire que par la méditation, car les explications ne peuvent donner qu'une idée approximative et incomplète, la nature très subtile de l'esprit étant inconcevable, au-delà des concepts, notions, idées, jugements... car la nature de l'esprit grossier ou de la conscience pure de Bouddha est fondamentalement identique, de même que ciel derrière les nuages, demeure inchangé, non-souillé par les nuages.

 

ce qu'il faut supprimer, c'est l'ignorance ....

 

 

Si je dis qu'il y a un soi, on l'imaginera comme éternel.

Si je dis qu'il n'y a pas de soi, on s'imaginera qu'à la mort, on périt complètement

Samyuttanikaya

 

 

With much love and prayer

 

Ani Chönyi :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tashi Delek,

je voulais savoir si l'eveil signifie qu'il faille littéralement tuer le"je" ? :roll:

En quelque sorte, oui. Sur la base de l'Ignorance concernant la nature réelle des phénomènes, nous construisons une structure égotique, base de nos illusions et erreurs de perception.

 

Il est alors important de s'affranchir de cet ego afin de pouvoir, l'esprit libre, percevoir la Réalité des phénomènes.

 

Il n'y a pas besoin de "tuer" quoi que ce soit, mais de reconnaitre la non-existence inhérente de cet ego, la non-existence réelle de cette notion d'individualité, née de la dualité, de l'Ignorance fondamentale ('ma.rig.pa' en Tibétain). Cette Réalisation s'apparente à celle de la Vacuité.

 

La réalisation de la Vacuité n'empèche pas le fonctionnement dans la "réalité conventionelle", d'utiliser les mots comme 'je', 'moi', 'mien', qui ne sont plus alors perçus comme vecteur d'une réalité intrinsèque.

 

Meilleures pensées, Gelong T. Shenphen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tashi Delek,

 

 

il n'y a nul besoin de "tuer" quoique ce soit, il suffit de reconnaître nos pensées négatives comme telles .

une fois "dévoilées", elle s'évaporent comme elles sont venues.

 

nous pouvons les reconnaître en méditation assise, ou en "action" .

 

plus nous nous entraînerons à contrôler l'esprit, plus vite nous parviendrons à en prendre conscience et à les empêcher de prendre de l'ampleur.

 

en les reconnaissant comme non-bienvenues, inutiles, néfastes car causes de souffrances, elles auront peu à peu moins de virulence, moins de force.

 

à l'instant où nous prenons conscience d'une pensée négative, nous pouvons la contrer en "posant" l'esprit sur la respiration, en récitant un mantra, afin de créer un espace entre la perturbation mentale et notre réaction instantanée, qui si elle est négative, apportera de nouveau de la souffrance et ainsi de suite.

 

peu à peu l'espace s'élargira, atténuant l'impact négatif, puis le supprimant.

 

en ce sens, chaque moment de la journée (ou de la nuit) peut être une excellente occasion de pratiquer.

 

c'est une question de persévérance, de patience, d'attention, d'honnêteté avec nous-même, jusqu'à atteindre le calme mental (shine) à 100% où l'esprit lisse comme la surface d'un lac, "repose" heureux dans sa véritable nature

 

with much love and prayer

 

Ani Chönyi :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...