Jump to content
Dharmaling Forums
Sign in to follow this  
nicolas

Mémoire et concept

Recommended Posts

Bonjour à tous :)

 

Juste une petite question...

 

Comment continuer à comprendre les êtres lorsque l'on n'est plus "connecté" avec les concepts et que gràce à l'instant présent la mémoire est plus en retrait ? Ou plutôt, comment pouvoir "redescendre" un peu ? Car j'ai bien conscience que dans cette état, le moindre egocentrisme peut-être très douloureux...

 

D'avance merci, et excellent dimanche à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut Nicolas

 

les comprendre ? je ne sait pas , mais les accepter ,oui c'est surement là qu'est toute la vérité de la relation ...preendre les etres tels qu'ils sont ,sans vouloir les juger ou les enfermer dans une realité objective ..

 

Amitiés

 

Péma Dordjé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tashi Delek,

 

la réalisation de la vacuité des phénomènes composés - leur manque d'existence intrinsèque- nous fait comprendre l'urgence d'aider les êtres sensibles prisonniers de leurs conceptions erronées, sources de multiples souffrances, afin de les "mettre sur la voie du Bouddha Dharma".

 

la compassion naît de ce souhait; on parle de "compassion du coeur de la vacuité".

 

en effet qui peut mieux aider "nos mères" que qqn qui a développé la sagesse supprimant les vues erronées? c'est une façon de les remercier de leur grande bonté envers nous .

la compassion est le "crochet" qui les sortira du samsara.

 

et si nous voulons réaliser l'Eveil inégalable, nous avons besoin des êtres sensibles grâce auxquels nous développons bodhicitta , l'esprit d'Eveil conventionnel et ultime.

 

comme l'oiseau a besoin de deux ailes pour voler, bodhicitta et sagesse nous permettront d'atteindre le but ultime, la réalisation de la véritable nature de l'esprit.

 

amicalement

 

Ani Chönyi :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonojour à tous,

 

Comme Chönyi, je pense que la compassion du coeur de la vacuité nous permet de venir en aide à un nombre élargis de persone. C'est d'autant plus vrai que ces persones ne connaissent pas le Dharma! Communiquer devient un media relationnel où nous passons tous par les conventions des idées et des mots. Il ne s'agit donc plus de comprendre ce que dit l'autre mais de le comprendre lui-même à trvers ce qu'il dit, de parler directement à son coeur.

 

Voici un conseil si tu me permets de t'en donner un: Quand tu médite, ne médite pas "au ciel", médite "sur terre", pour tous les autres. Ainsi tu te sentira mieux en leur compagnie!

 

Respectueusement, chabi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tashi Delek,

 

Comment continuer à comprendre les êtres lorsque l'on n'est plus "connecté" avec les concepts et que gràce à l'instant présent la mémoire est plus en retrait ? Ou plutôt, comment pouvoir "redescendre" un peu ? Car j'ai bien conscience que dans cette état, le moindre egocentrisme peut-être très douloureux...

 

Le but n'est pas d'être "plus connecté" ou déconnecté d'avec les concepts, mais d'en reconnaitre la nature illusoire et l'absence d'existence inhérente.

 

Aussi, une fois la Réalisation de la vacuité obtenue, le pratiquant n'est pas "hors réalité", mais il reconnait qu'il y a deux manières de percevoir le monde: de manière conventionelle et de manière ultime. Même s'il a Réalisé la vérité Ultime, il n'a pas oublié la vérité Conventionnelle, avec laquelle il faut bien "jouer" pour continuer à aider tous les êtres qui sont en plein dedans.

 

Meilleures pensées, Gelong T. Shenphen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous et merci pour vos réponses.

 

de manière conventionelle et de manière ultime

 

Ceci de manière simultanée ? Ce n'est pas ce que j'ai ressentis dans ce cas.

 

L'effet est retombé de lui-même et je constate qu'il s'est plus manifesté par des reflections et des contemplations un peu vaseuses que par un travail correcte de la concentration et de la méditation en général...

 

Encore merci à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tash Delek,

 

Ceci de manière simultanée ? Ce n'est pas ce que j'ai ressentis dans ce cas.

 

- Dans le cas de la perception directe sur la Vacuité, elle est exclusive jusqu'à l'Etat de Boudda ie. soit on est en perception directe de la Vacuité (Vérité Ultime) soit on perçoit la Vérité Conventionnelle (en état dit "post-méditatif").

Mais cet état post-méditatif, même s'il n'est pas perception directe de la Vacuité, l'esprit n'est plus dans l'illusion grossière des concepts conventionnels.

Aussi, la conscience perçoit la Réalité Conventionnelle, avec la 'mémoire' de la Réalité Ultime.

 

Un Bouddha, quant à Lui, peut percevoir directement et simultanément les deux Vérités.

 

Avant la perception directe de la Vacuité, effectivement, on peut avoir de nombreuses expérience réduisant la conceptualisation et le "bruit mental". Et cet état est exclusif ie. dés qu'on essaye d'expliquer avec des concepts l'état qu'on a perçu, on est déjà en dehors de ce dernier :?

 

Meilleures pensées, Gelong T. Shenphen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...