Jump to content
Dharmaling Forums
Sign in to follow this  
frederic

Je suis là

Recommended Posts

"Je suis là.

Devant le grand fleuve dont les eaux boueuses sont irradiées de zébrures mordorées par les rayons d'un soleil déjà haut.

Je suis là, sous l'arbre de la Compassion.

C'est un figuier banian immense, à l'ombre duquel j'aime méditer.

Ses racines, amples et tortueuses, plongent depuis des siècles dans les eaux du fleuve Gange.

Ses lianes, certaines de la finesse d'une pousse de bambou et d'autres larges comme un tronc d'ébénier, retombent de ses branches pour s'enraciner à leur tour dans le sol.

L'arbre à besoin d'eau, comme l'homme à soif de délivrance.

Bientôt, je serai moi-même libéré du poids de ma charge d'homme et j'entrerai au nirvãna.

Alors, je m'éteindrai pour devenir plus petit encore que le plus petit des grains de sable, plus léger encore que le plus léger des duvets du rouge-gorge, et plus transparent encore que la plus transparente des gouttes de pluie...

Je suis l'ultime réincarnation de millions d'êtres humains et animaux dont mon âme a pris la forme depuis des temps immémoriaux.

Pour moi, le cycle des naissances, des morts et des renaissances du samsãra s'est arrété. J'ai appris aux hommes et aux femmes comment il fallait se comporter pour cesser de souffrir.

Quand le vent de la mort aura pris mon dernier souffle, je n'aurai plus à me réincarner...

 

[align=center]Je suis là.

Pour toujours.

Au milieu de vous."*[/align]

 

"La conquète engendre la haine car le vaincu demeure dans la misère; celui qui réussit à se maintenir paisiblement à l'écart de toute idée de victoire ou de défaite se maintient heureux."*

 

"De même que le volatile à crête rouge et à gorge bleue n'atteint jamais la vitesse ni la hauteur de l'oie sauvage, de même le laïc ne peut égaler le moine, le sage qui médite, seul, dans la forêt profonde!"*

 

 

*Extraits de "Moi, Bouddha", de José Frèches

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ce poème Frederic.

 

Cependant, ces forums sont plutot pour les discussions, ou bien les demandes de conseils... Parfois un petit extrait de Texte par ci ou par là, sans problème. Mais des poèmes comme celui ci-dessus n'ont pas leur place. Et ce d'autant qu'il comporte des erreurs philosophiques grossières! (comme le fait d'entrer dans le Nirvana, de s'éteindre pour ne plus être qu'un souvenir, etc... C'est érroné).

 

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas moi qu'il faut remercier, mais l'auteur!!! Malgrè les erreurs, j'ai souhaité le partager avec vous, car cela m'a touché... toudjeché :wink:... promis, je le refera plus :)) :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...